4 avril 2017

La Chair des Anges déchus

Programmer ce spectacle >
+33 (0)7 69 72 12 50
contact@barouf.org

Superposition de L.Leclerc :
Méduse,
peinture à l'huile sur cuir
de Caravage (exécutée en 1597-1598)
Plan du Radeau de La Méduse
(1816)
d'Alexandre Corréard, rescapé du naufrage
(ci-dessous)

 

Vos avis sur ce spectacle


 

Texte, mise en scène et scénographie Laurent Leclerc  · avec Gérard Hardy · Jean-François Baudé (Peintre-scénographe) · et (distribution en cours)

"Le monde entier est un radeau
et les humains des naufragés
qui errent à sa surface" Laurent Leclerc


La Chair des Anges déchus forme avec Soox Méduse et La Cantinière des Armées une suite de textes autonomes qui s'inspirent du naufrage de la Méduse de 1816, regroupé sous le titre Les Naufragés de la Méduse

"La Chair des Anges déchus est une réinvention des récits des survivants du naufrage de la Méduse. Une réécriture libre, un contre-récit éclaté qui laisse coexister les vérités imaginaires. J’ai choisi un angle poétique pour raconter cette histoire. Et non un angle historique ou chronologique qui tenterait une reconstitution. Il ne s’agit pas d’aligner les grands épisodes du radeau mais de s'inspirer de ce que cette histoire nous a légué et qui façonne chaque être.

Passer de l’autre côté du tableau, entrer dans le chef-d’œuvre de Géricault. Faire revenir, ressortir le vivant derrière cette image figée. Donner un sentiment de proximité : faire re-découvrir au public ce qu’il croyait savoir.
Donner à voir la mémoire en action, en train de se faire et se défaire, qui plonge le public dans le bouillonnement des situations dramatiques dans lesquelles se sont retrouvés les naufragés de la Méduse, devant les mêmes choix, retournements de situations, les alliances qui se mettent en œuvre pour la survie d’un petit nombre.
Éviter les simplifications manichéennes et l’illustration. Entrer dans la complexité humaine.
Ne pas utiliser le théâtre comme lieu de réhabilitation ou de jugement mais pour donner une autre vision des êtres et des événements. Cela interroge notre rapport au passé et plus largement au récit. C’est à dire aux petites et aux grandes histoires qui nous constituent et dont on ne connait le plus souvent que la surface."

Note sur le titre
"J'ai redécouvert à Bruxelles La Chute des anges rebelles tandis que je travaillais à la réalisation de la fiction radiophonique Les Naufragés de la Méduse. J’ai vu dans ce tableau les survivants du Radeau de la Méduse qui tentaient d’entrer au Paradis et l’argument du troisième volet est venue : Parce-qu’ils ont refusé d’accepter leur destin et de se laisser mourir dignement dans le tableau de Géricault, parce qu’ils ont préféré tuer leur compagnons d’infortune et se nourrir de leur chair pour survivre; au moment de leur mort, les survivants du radeau de la Méduse se voient interdire l’accès aux Paradis et sont chassés du tableau de Brueghel l’Ancien. Ils chutent longuement et atterrissent en enfer. Et quel pouvait être l’enfer pour ces survivants : le radeau lui-même, où ils sont condamnés à revivre leur histoire inlassablement."

Laurent Leclerc

Production Barouf · Coproductions La Comédie Poitou-Charentes – Centre Dramatique National · Le Musée National de la Marine de Rochefort – Le Ministère des Armées · Projet soutenu par La Coupe d’Or – Scène Conventionnée de Rochefort ·  La Ville de Rochefort – service Culture - Patrimoine - Education · Le Musée National de la Marine de Port-Louis, le Musée National de l’Immigration de Paris · le Lycée professionnel Gilles Jamin de Rochefort · Résidences de création à l’Arcal - Compagnie Nationale de Théâtre Lyrique
Production et soutien en cours La Coursive – Scène Nationale de la Rochelle · Arcadi · Avec le soutien du CNC – Centre National du cinéma et de l’Image Animée · Avec l’Aide à la Création du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France · de La DRAC Nouvelle Aquitaine – de la Région Nouvelle Aquitaine · Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National · Avec le soutien de l’Adami
ARCENA – Aide à la Création · Remerciements Yves Beaunesne, Jacques Rouayroux, Philippe Mathieu, Denis Roland, Christophe Cadiou, Maryse & Philippe Mailfait, Florence Lecossois, Céline Ferré

Barouf © Saison 2019.20 - Tous droits réservés pour tous pays

Photos © Laurent Leclerc (Louvre Paris)
La Chute des anges rebelles
de Pieter Brueghel l'Ancien, 1562
El Angel Caido - L'ange déchu
de Ricardo Bellver (Madrid, 1877)
Le Radeau de la Méduse, 1819
Théodore Géricault © Getty

Calendrier des représentations


LA CHAIR DES ANGES DÉCHUS
création

MUSÉE NATIONAL DE LA MARINE DE ROCHEFORT
1, Place de la Galissonnière
17300 Rochefort

> Vend. 28 juin 2019 à 21h
> Sam. 29 juin 2019 à 21h
> Dim. 30 juin juin 2019 à 21h

Le spectacle a lieu sur le Radeau de la Méduse reconstitué à l'échelle 1:1 (Nombre de places limités)

Durée : 1h30 environ

TARIFS
plein tarif : 20 €
plus de 65 ans : 18 €
Situation de handicap : 15 €
moins de 30 ans : 12 €
demandeurs d'emploi : 10 €
enfants -12 ans : 8 €

 > Réservez vos places une seule adresse :
contact@barouf.org

Billetterie ouverte 1h avant le début de la lecture au Musée de la Marine

Infos Musée :
+33 (0)5 46 99 86 57
rochefort@musee-marine.fr

Infos Cie :
+33 (0)7 69 72 12 50
contact@barouf.org